Retour
Auto

ÉTAPE PAR ÉTAPE : Décontaminer son véhicule

Tous les conseils

Nul besoin de traverser les 10 provinces canadiennes avant de songer à décontaminer votre véhicule. À vrai dire, plus vous ajouterez des kilomètres à votre odomètre, plus votre automobile accumulera naturellement des contaminants néfastes pour votre carrosserie.

Pourquoi faire une décontamination

Que l’on parle de particules de rouille, de saleté, de poussière de frein ou du goudron, ces divers contaminants vont s’incruster sur et même dans le revêtement extérieur de votre automobile.

Vous aurez compris que la décontamination de votre auto est essentielle à la santé de votre peinture puisqu’elle permet de venir nettoyer en profondeur comme le ferait un exfoliant et ainsi éliminer les dépôts indésirables.

En d’autres mots, la décontamination se veut une préparation de la surface en vue d’un polissage et/ou de l’application d’une cire, un scellant à peinture ou tout autre revêtement à base de nanoparticules.

Quand décontaminer?

Nous suggérons de décontaminer votre automobile deux fois par année.

Au printemps comme à l’automne, ces étapes vous permettront un nettoyage complet de la poussière de freins, des particules de rouilles et des dépôts industriels sur votre véhicule.

 

Avec quoi décontaminer? 

Un nettoyant pour particules de rouille

Comment décontaminer?

Malgré la croyance populaire, la décontamination est un vrai jeu d’enfants. Vous verrez que vous vous en sortirez en quelques étapes faciles.

  1. Avant : Choisir un endroit à l’ombre et procéder à la décontamination sur un véhicule tempéré.
  2. Laver-rincer-sécher : Laver au grand complet le véhicule en utilisant un savon neutre comme notre Ultra mousse ou notre Lave & Cire. Enlever le gros des saletés sur la carrosserie. Rincer et sécher le tout avec le chamois.
  3. Goudron et colle : Vaporiser sur une section de la carrosserie, là où il y a des résidus de saleté goudronneuse. Laisser agir le nettoyant goudron et colle Sticky spot 15 secondes et frotter à l’aide de votre mitaine ou d’un tampon applicateur de cire afin de déloger les gouttelettes de goudrons puis rincer abondamment afin de neutraliser le produit.
  4. Rouille : Pour compléter la décontamination, vous aurez besoin d’une réaction chimique. La prochaine étape est d’utiliser le nettoyant pour particules de rouille afin d’éliminer le picot de rouille qui est venu s’agripper à votre « maintenant douce » voiture. Vaporiser le produit sur les parties peinturées de votre véhicule. Laisser reposer 5 à 10 minutes. Rincer abondamment afin de neutraliser le produit.
  5. Barre d’argile : Vaporiser d’abord la carrosserie avec le Raviveur de lustre qui agit comme lubrifiant. Frotter la surface lubrifiée en utilisant la barre d’argile. Cette étape permettra de bien déloger la poussière de freins et les dépôts industriels et elle laissera un fini doux automatiquement perceptible au toucher.

En quelques étapes simples, vous venez d’enlever les impuretés qui se sont incrustées naturellement sur votre véhicule. Vous avez travaillé en profondeur et pouvez maintenant passer à l’étape de la protection de votre automobile avec notre Nano 1, notre scellant à peinture ou l’une de nos cires.

 

ASTUCE DE PRO :

Manipulation de la barre d’argile : Pour un usage optimal de votre barre d’argile, vous pouvez d’abord la manipuler pour en faire un cercle. Vous allez ainsi l’assouplir et venir la mouler à votre paume de main. Pour éviter de l’échapper au sol, vous pouvez faire dépasser une section de votre barre et la pincer à la base de votre pouce et de votre index.

N.B. : Si vous échappez votre barre d’argile au sol, il ne faut surtout pas la réutiliser. Elle sera souillée et bonne pour la poubelle.

Partager